5 façons dont votre style de gestion peut améliorer l’engagement des employés

Les conséquences de différents styles de gestion ont fait l’objet de nombreuses études de cas au fil des ans. Mais la réalité est telle que seuls les comportements extrêmes de micro ou de macro styles de gestion peuvent être réellement nuisibles pour une entreprise. En fait, la clé de l’engagement des employés au sein d’une entreprise prospère, entre autres, est une combinaison équilibrée des deux styles de gestion ainsi qu’une vision bien définie. Par le biais de l’utilisation d’outils RH, la direction peut équilibrer plus facilement ses micro et macro tendances en utilisant des fonctions telles que des mises à jour sur la performance plus fréquentes et la détermination d’objectifs.

Souvent, la microgestion est perçue comme un style de gestion dysfonctionnel. Les microgestionnaires sont souvent décrits comme étant beaucoup trop axés sur les détails. Dans des cas extrêmes, les microgestionnaires sont dépeints comme des individus qui ne font pas confiance aux autres et qui blâment leurs employés pour des résultats négatifs. Ils sont également caractérisés comme des dirigeants qui prennent tout le mérite pour les réalisations de leurs employés. Toutefois, dans des cas non extrêmes tel que les styles de gestion efficaces de Michael Eisner et Steve Jobs, la microgestion peut s’avérer bénéfique lorsqu’elle est jumelée aux bons outils, à une vision et à la macrogestion.

S’inspirant de la vision de l’entreprise, un dirigeant est en mesure d’établir des objectifs à long terme et à grande échelle qui s’inscrivent dans la mission de l’entreprise. Un macrogestionnaire efficace mettra en place une équipe d’individus fonceurs et ambitieux qui se sentent respectés et valorisés. La valeur et l’égalité sont créées au sein d’une équipe d’innovateurs dans un environnement où règne un sentiment de hiérarchie plate.

L’engagement des employés sera mis en valeur en macrogestion, pourvu que les 5 comportements suivants soient appliqués :

  1. Éduquez (vision)
    La vision est l’un des points focaux les plus importants d’une entreprise. Lorsqu’une vision est diffusée au sein d’une entreprise, les dirigeants et les employés œuvrent à la poursuite des mêmes objectifs – ensemble, plutôt que séparément. Les visions peuvent transformer une hiérarchie d’entreprise en un groupe harmonieux et bien organisé d’individus qui travaillent et contribuent de façon égale à l’atteinte d’un objectif commun. Une vision s’inscrit relativement à long terme et peut être utilisée de deux différentes façons : inspiration et prédiction. Ces deux aspects servent à établir un équilibre entre la micro et la macro gestion au sein d’un style de gestion cohérent.
  2. Fixez des objectifs SMART
    Bien que la vision établisse un objectif à long terme, la nécessité d’objectifs SMART demeure tout aussi importante. Les objectifs SMART doivent être :

SMART

L’utilisation d’un SIRH avec un module de gestion de la performance permettront à vos dirigeants et à vos employés de créer ces objectifs ensemble. L’employé se sent donc impliqué dans le processus de prise de décision et cela lui offre un certain niveau de contrôle sur le succès de son cheminement de carrière. De plus, la fixation d’objectifs SMART vous permet (le macrogestionnaire) de savoir, sans avoir à demander de façon répétée, sur quoi travaille l’employé.

  1. Faites confiance
    Wayne Gretzky a déjà dit « 100 % des choses qu’on ne tente pas échouent ». Faire entièrement confiance à vos employés peut sembler très risqué, mais à vrai dire, les employés s’épanouissent dans un environnement de confiance. Vos employés sont-ils autorisés à utiliser leurs aptitudes à la prise de décision en cas de situations problématiques ou pour régler les problèmes des clients? Doivent-ils toujours demander votre consentement pour des choses qui ne sont pas en leur pouvoir de corriger? Il peut être frustrant pour des employés qualifiés et compétents d’être impuissants à prendre une action immédiate. Pensez-y…s’ils peuvent faire en sorte qu’un client n’ait pas à attendre l’intervention d’un dirigeant d’un échelon supérieur, tout le monde en sort gagnant! Le fait d’accorder votre confiance à vos employés les engagera non seulement dans leurs responsabilités régulières mais les incitera à utiliser le pouvoir que vous leur avez confié pour devenir plus créatifs, innovants et productifs.
  2. Maintenez une communication ouverte
    Ok, donc vous avez mis en œuvre les comportements 1, 2 et 3. Ne vous arrêtez pas là, sinon vous souffrirez d’une macrogestion dysfonctionnelle. Une fois que vous avez établi et fait concorder vos objectifs à long terme et vos objectifs SMART et fait confiance à vos employés, il est important de maintenir les voies de communication ouvertes. Les histoires d’horreur au sujet de la macrogestion comprennent généralement un problème qui remonte à loin. Ne microgérez pas, mais restez tout de même impliqué. Vérifiez de temps en temps que tout se passe bien et faites savoir à vos employés que vous êtes là pour répondre à leurs questions. Laissez-leur savoir que vous vous intéressez à leurs projets et faites en sorte qu’ils se sentent à l’aise de venir vous parler de problèmes que vous pourrez possiblement résoudre ensemble de façon innovante.
  3. Mentorez
    Il faut de grands dirigeants pour en créer d’autres. Maintenant que vous faites confiance à vos employés et qu’ils se sentent respectés et valorisés, munissez-les des outils et des connaissances nécessaires pour atteindre leurs objectifs SMART et leurs objectifs professionnels :

             1.Participez à des séances de remue-méninges avec vos employés et proposez-leur des idées créatives auxquelles ils n’auraient pas pensé autrement.

             2.Envoyez des articles intéressants à vos employés qui leurs permettront de garder (et, par conséquent, votre entreprise dans son ensemble) une longueur d’avance.

             3.Tenez des diners interactifs promouvant le transfert de connaissances.

En tant que leader, que vous favorisiez un micro ou macro style de gestion, ou même si vous pensez avoir atteint un parfait équilibre des deux, n’oubliez pas de toujours continuer d’apprendre de vos employés. Votre potentiel de croissance, et celui de vos employés, est réellement illimité.

, , ,

Related Posts

Menu